Reprendre une chanson pour en ressortir le meilleur

Faire référence à un artiste ou un événement par la musique, devient de plus en plus populaire aujourd’hui. La jeune génération souhaite rendre hommage, ou faire un clin d’œil, aux nombreux artistes qui les ont inspiré.

 

Le 14 janvier dernier, la France entière commémorait les 30 ans de la mort du célèbre chanteur, Daniel Balavoine. Mon fils ma bataille, Le Chanteur, l’Aziza, et tant d’autres succès qui ont marqué tout un public. En hommage, les jeunes artistes, tels que Zaz, Jennifer ou Shy’m, ont sorti un album collaboratif, « Balavoine(s) », avec les reprises de ces classiques et autres chansons moins connues du grand public. A l’image de cet album, de nombreux autres ont vu le jour ces dernières années. Dans le même esprit, nous retrouvons « La bande à Renaud ». Mistral Gagnant repris par la chanteuse Cœur de Pirate, est d’ailleurs devenu un grand succès. Ces reprises sont une aubaine pour le public, qui peut retrouver en même tant leur chanson préférée et leur chanteur préféré.

Certains tubes sont aussi repris au cours d’évènements, comme les attentats du 13 novembre. La chanson de John Lennon, Imagine, en tête de liste. Une interprétation qui a fait le tour du monde grâce à son originalité. Et de nombreux grandes stars ont fait de même, mais à leur manière. Ces reprises permettent à chacun d’exprimer ses émotions du moment, et la musique qui en convient. N’avez-vous jamais pensé à une musique lorsqu’un souvenir vous revient ? Bien sûr que si ! Notre cerveau assimile des petits éléments avec des musiques, et permet d’en garder tout la saveur. Ainsi lorsqu’une chanson est reprise, comme celle de John Lennon, elle nous rappelle tout de suite un souvenir, ou alors un symbole : la paix, l’amour, et la non violence. Reprendre une chanson, c’est donc aussi prôner ce qu’elle nous raconte, en y ajoutant une touche personnelle qui la rend plus unique encore.

Ces albums ou chansons, très populaires, permettent de maintenir la mémoire de ces chanteurs disparus, ou non, et d’illustrer une émotion suite à un évènement. Une belle preuve de reconnaissance, et une fierté pour les artistes « recopiés ». Cela permet de ne pas oublier et de réitérer, au gout du jour, les musiques qui vieillissent avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *